Toute nouvelle construction doit répondre à des normes énergétiques strictes définies par la réglementation thermique mise en vigueur en 2012. Cela signifie entre autres que votre maison doit être bien isolée, afin de limiter la consommation d’énergie.

La performance du chauffage mérite également une attention toute particulière. Dans ce dossier, vous verrez les choix à votre disposition pour chauffer votre nouvelle maison conformément aux directives de la RT 2012.

Les systèmes de chauffage les plus appréciés

la chaudière gaz à condensation

Si vous êtes à la recherche du système adapté à votre nouvelle maison, la chaudière gaz à condensation est faite pour vous. Cela s’explique généralement par son mode de fonctionnement qui ne dépense pas beaucoup d’énergie.

En effet, à la différence d’un chauffage classique au fioul, votre facture énergétique peut diminuer jusqu’à 36 % avec la chaudière à gaz, ce qui constitue un investissement rentable.

En outre, l’installation de ce système de chauffage vous fait bénéficier d’une aide de l’État et des collectivités, sous certaines conditions. Il s’agit notamment du crédit d’impôt et de la prime d’énergie.

La pompe à chaleur air-eau s’avère aussi très intéressante pour une nouvelle construction. Ce système consiste généralement à utiliser l’air extérieur pour chauffer l’intérieur de la maison.

Ainsi, si vous habitez dans un endroit à climat tempéré, c’est la solution idéale pour faire des économies en matière d’énergie. Tout simplement parce qu’il emploie une ressource renouvelable.

Du point de vue financier, le chauffage électrique reste encore une excellente alternative pour une nouvelle construction. Néanmoins, si vous choisissez ce système, il est vivement conseillé de respecter les exigences de la loi en la matière.

Afin de limiter l’émission de gaz à effet de serre provoqué par ce système, la législation impose à chaque propriétaire qu’il installe d’autres équipements, comme le radiateur inertie ou les panneaux solaires, pour compenser la grande consommation en électricité de ce système.

La construction doit aussi être bien isolée afin de limiter les déperditions thermiques.

Les autres types de chauffage

Le chauffage au poêle à granuler

Le chauffage au poêle à granuler permet aussi de limiter la facture énergétique, car l’intérieur est chauffé à partir des granulés de bois ou des pellets.

En plus, il apporte du charme à votre maison, parce qu’il est très esthétique. Quant à l’utilisation, rassurez-vous, car il ne risquera pas de vous déborder. La plupart des modèles sur le marché proposent un fonctionnement automatique.

Cela signifie qu’ils peuvent s’allumer instantanément. D’ailleurs en choisissant ce type de chaudière, vous allez pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt.

Sinon, si vous êtes à la recherche d’une chaudière moins onéreuse en termes d’énergie, vous pouvez aussi opter pour la chaudière au fioul à condensation. Comme la chaudière à gaz à condensation, elle ne requiert pas beaucoup d’énergie, ce qui aura des impacts positifs sur votre budget.

En plus, vous pouvez aussi faire plus d’économie en matière d’installation, car elle est aussi éligible à l’aide de l’État.

Pour le radiateur à inertie, il est le type de chauffage le plus accessible aux ménages. Mais, il s’avère moins intéressant en termes d’énergie. Cela s’explique certainement par son mode de fonctionnement qui nécessite l’usage d’un convecteur.

Par contre, si vous avez l’intention d’utiliser des panneaux rayonnants, alors il pourra consommer moins d’énergie.