Le massage est une technique manuelle connue et reconnue pour ses qualités bénéfiques. Il subsiste depuis la nuit des temps et constitue une réponse positive aux différents tracas physiques que notre vie quotidienne engendre. Il permet de libérer l’esprit, peut être considéré comme soin de beauté et est source de détente. On peut se masser à la maison tout comme en institut. Ses techniques de bases sont faciles à retenir et sont à la portée de tout le monde. Il est possible de se masser soi-même mais pratiqué en couple, ou en famille, il renforce les liens. Maintenant il reste à savoir avec quoi se masser. Il existe en effet une grande variété d’huile de massage. Les critères de sélection dépendent avant tout de vos attentes. Vous devez d’abord détecter les raisons qui vous ont amenées à vous masser. Il vous faut distinguer les différents types de massage : médecine alternative, remise en forme, plaisir ou beauté. Les composantes des huiles de massage en dépendent. Il peut alors maintenant intervenir d’autres spécificités : le type de peau, le parfum, la texture et enfin les effets. Le choix vous revient et vous appartient.

Le type de peau

Sachez que la peau à elle seule constitue un organe à part entière. Elle enveloppe nos organes et forme une barrière protectrice à toute intrusion dans notre organisme. Son rôle est donc de réagir quand les produits que l’on utilise ne sont pas adaptés. Il en est de même pour les huiles de massage. Déterminez donc d’abord votre type de peau. Les peaux sensibles seront réactives aux parfums, donc, contentez-vous des huiles à faible fragrance comme l’huile d’abricot. Il tombe aussi sous le sens que les peaux sèches adopteront les huiles les plus grasses comme l’huile d’argan ou le jojoba. La peau des bébés apprécieront grandement l’huile d’amande douce. Les huiles de chanvre et de pépins de raisin feront merveille sur les peaux matures. Si vous voulez être sur de ne pas commettre d’erreur, optez pour l’huile d’onagre, elle est passe partout.

La texture

Avant de s’envelopper dans une huile, il est important de savoir que la durée du massage devrait déterminer votre choix : plus le massage est long, plus l’huile devra être grasse. Oui, les huiles ne se ressemblent pas puisque certaines sont plus grasses que d’autres. L’huile de pépins de raisin ou de jojoba par exemple font partie de la catégorie des huiles sèches. Cela implique qu’elles pénètrent plus rapidement dans la peau et l’hydratent sans y laisser de film brillant. L’huile de coco est singulièrement grasse, de même que l’huile de sésame.

Les effets désirés

Porteur de bien être, en plus de ses effets relaxants, le massage complète de plus en plus les traitements standards. Sa pratique contribue à la réduction de plusieurs méfaits comme l’insomnie, le stress, les douleurs et les tensions musculaires. C’est en fonction de ces objectifs que vous choisirez votre huile. Coté beauté, pour assouplir une peau d’orange, lors de vos séances de massage, l’huile de macadamia est préconisée. L’huile de nigelle quant à elle atténuera considérablement les taches de vieillesse. Certaines huiles végétales comme celle de l’avocat ou l’églantier préviendront les vergetures. De nombreuses autres vertus des huiles peuvent être consultées sur www.huiledemassage.net. En vous massant, vous joindrez l’utile à l’agréable en combinant beauté, soin et bien être.