Etant un professionnel de la santé animale, le soigneur animalier est amené au quotidien à côtoyer les animaux du zoo ou d’un parc où il entreprend son métier. Si son principal rôle est de s’assurer que les animaux soient bien nourris, en bonne santé et se sentent bien dans leurs cages, ses tâches sont variables en fonction des animaux qu’on lui confie, surtout si on veut se spécialiser dans les animaux sauvages.

Soigneur animalier, ce qu’il faut savoir sur la formation…

La formation pour devenir soigneur animalier diffère d’une école à une autre. Mais, généralement, ça prend 2 ans pour avoir le certificat. Ça peut se passer à distance ou en présentiel. Et, même si les stages sont parfois facultatifs, ils sont importants pour avoir une bonne maitrise des pratiques professionnelles.

La spécialisation…

soigneur animalier spécialisée

Pour se spécialiser dans les animaux sauvages, un soigneur animalier doit compléter sa formation en faisant non seulement un apprentissage théorique concernant ces espèces, mais aussi des stages en milieu pratique comme un zoo, une réserve naturelle ou simplement un parc animalier.

Les tâches…

Comme n’importe quel autre soigneur animalier, celui qui se spécialise dans les animaux sauvages va de voir s’en occuper. Il doit les nourrir, vérifier qu’ils vont bien et nettoyer leurs cages s’ils sont dans un zoo. Il doit également apprendre à les dresser ou du moins les maitriser pour sa propre sécurité.

Le profil…

Pour accéder à la formation d’un soigneur animalier spécialisé dans les animaux sauvages, il faut avoir le diplôme initial et se lancer dans la spécialité qui peut prendre 2 ans de plus. De plus, il est important d’avoir une bonne santé et pas d’allergies. Et, il est toujours meilleur d’être en très bonne condition physique pour pouvoir maitriser certains animaux. Ainsi, l’exercice physique devient très important.

Les animaux sauvages, un vrai défi à relever !

soigneur animalier spécialisée

Etre un soigneur animalier spécialisé dans les animaux sauvages est l’un des plus beaux métier que vous puissiez exercer. Toutefois, ce n’est pas aussi simple que ça. En effet, les animaux sauvages présentent plusieurs défis à relever.

On est toujours dans la recherche

La catégorie des animaux sauvages est très vaste. En effet, elle comporte aussi bien des oiseaux que des prédateurs ou encore des proies à protéger. Les quelques années de la formation ne suffisent pas à faire le tour de toutes ces espèces. Alors, la formation continue après le diplôme. On est toujours dans la recherche et dans les études. Mais, pour certains, c’est encore mieux que d’avoir un travail monotone.

Il faut de la force

Parler d’animaux sauvages, c’est aussi parler des prédateurs. C’est parler aussi d’animaux difficiles à apprivoiser ou à domestiquer, voire impossibles. Alors, il faut avoir la force nécessaire pour les maitriser quand ils sont dans leur nature sauvage et libre.

soigneur animalier spécialisée

Il faut de la patience

Parfois, la force n’est pas le meilleur moyen de maitriser un animal sauvage. Si l’évolution naturelle a su faire des chats et chiens des animaux domestiques faciles à dresser, les  espèces sauvages préfèrent la vie loin des humains. Pourtant, on peut apprivoiser certaines espèces et il suffit de s’armer de patience pour arriver à ses fins.