Faire du sport ou du jogging pendant ces règles ? Jamais, diront certaines. Pourtant, il n’y a rien de mal à pratiquer une activité sportive ou physique durant cette phase du cycle menstruel.

La seule recommandation à suivre est d’effectuer les exercices avec modération, en prévoyant peut-être un jour de repos en cas de douleur aiguë.

En ce sens, il est conseillé de pratiquer des exercices simples ne nécessitant pas de gros efforts, tels que le vélo d’appartement ou le tapis de course, qui ne stressent pas le corps.

Les avantages du sport au cours du cycle menstruel

Pratique sportive et cycle menstruel

La pratique d’une activité physique les jours du cycle comporte de nombreux avantages.

Tout d’abord, faire de la gymnastique réduit les symptômes gênants pendant la période prémenstruelle et menstruelle. Le sport peut également être utile pour lutter contre l’anxiété et d’autres troubles psychologiques.

Au cours de l’activité physique, le corps produit des endorphines, substances chimiques ayant un effet analgésique. Ces substances contribuent à la réduction de la douleur et à l’augmentation de la tolérance et de la résistance à la douleur.

Et enfin, l’exercice physique diminue la rétention d’eau.

Quel sport choisir ?

les pilates

Les sports à pratiquer pendant les règles sont ceux qui permettent de réduire le stress et l’agitation. Aussi, si l’exercice réduit la tension au niveau du dos et de la région lombaire, c’est un bonus non négligeable. Il faut privilégier également les sports qui détendent les muscles.

Les exercices à privilégier sont donc les suivants : le yoga, les pilates, les étirements légers, qui permettent de relâcher les muscles contractés et de les étirer.

Vous pouvez aussi faire du vélo, de la marche ou des exercices rapides. Ces activités aident à évacuer le stress et à produire des endorphines. Les effets sur le corps et l’humeur sont presque immédiats : vous vous sentirez de bonne humeur et plus détendue après quelques minutes de sport.

Réguler votre alimentation

Réguler votre alimentation

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. C’est particulièrement vrai lorsque vous faites du sport, surtout pendant les menstruations. Prendre un petit-déjeuner suffisant et équilibré vous évitera de vous sentir affaiblie pendant l’entraînement.

Le petit-déjeuner doit être très copieux, presque comme un repas complet. Il doit contenir un taux suffisant de glucides et de protéines, mais aussi des minéraux et, en particulier, le fer. Avec le flux menstruel, il est, en effet, nécessaire de faire le plein de fer et de minéraux, en mangeant des œufs, des amandes ou des noix.

Votre régime alimentaire doit être varié, sain et complet : feu vert aux fruits, légumes et grains entiers pour lutter contre la constipation et réduire le gonflement abdominal.

N’oubliez pas cependant une dose adéquate de glucides, environ 60 % de la portion quotidienne de nutriments, qui fournissent de l’énergie au corps, ainsi que des protéines nobles comme celles de la viande blanche, qui renforcent les muscles.

Évitez les boissons intéressantes comme le thé ou le café, qui peuvent augmenter l’irritabilité, et le sel, responsable de la rétention d’eau.